IMG-20150710-WA0000

Plusieurs années après sa disparition, le café du Kivu –Kahawa ya kivu- dans la langue swahili, retrouve petit à petit sa place sur le marché local, national et même international.  La culture du café change la vie de plusieurs agriculteurs, tel que le montre cette histoire de Joséphine Matabaro. Lire l’article

BITA

La trentaine révolue, Bita Byangoy est née à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud Kivu. Elle devint infirme à 5 ans, puis aveugle à 16 ans, alors élève en troisième année secondaire à Heri Kwetu (une école conventionnée catholique tenue par des missionnaires à Chahi) dans la commune d’Ibanda à Bukavu. Lire l’article

Beaucoup de femmes de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, font le commerce des produits vivriers en provenance de la province voisine du Nord-Kivu. Ces produits sont notamment les farines de maïs et manioc, le haricot, la pomme de terre, les poissons fumés et salés, etc. Ils sont acheminés à Bukavu  par des bateaux  qui assurent le transport des personnes et des marchandises, entre les deux provinces, par le lac Kivu. Malheureusement, chaque fois que les armateurs sont en grève, ce sont les femmes vendeuses de ces produits vivriers et la population consommatrice qui sont les premières victimes. Lire l’article

Kilimali

L’intensité des affrontements entre l’armée congolaise et les miliciens de l’Alliance des Patriotes pour un Congo Libre et Souverain (APCLS) coalisés aux miliciens Nyatura, depuis 2006, a causé des conséquences néfastes sur les femmes et les  filles du territoire de Masisi. Notamment des viols et des violences sexuelles, des déplacements massifs loin de leurs villages et de leurs champs.
Lors de la mission de reportage de l’Association des Femmes des Medias du Sud-Kivu (AFEM/SK) dans ce territoire du 10 au 13 mars 2014, nous avons rencontré 23 de ces femmes  violées dans le camp de déplacés de Kilimani. L’une d’elles a accepté de témoigner à notre micro.

Lire l’article

Produire et diffuser des reportages sur des thèmes ayant trait à la paix et à la sécurité de la femme, telle est la principale stratégie adoptée par près  de vingt femmes journalistes venues du Nord et du Sud-Kivu au cours d’un atelier d’échange organisé du 3 au 4 mars 2014 par l’Association des Femmes des Médias du Sud-Kivu (AFEM/SK) en partenariat avec Norwegian Churh Aids; à Bungwe hôtel à Goma;  dans la province du Nord-kivu.

Lire l’article

«Nous voulons que la justice transitionnelle soit adaptée à la justice du pays, nous souhaitons que les prisons du pays soit réhabilitées ou reconstruites pour lutter efficacement contre les évasions des condamnés et appréhender les évadés». Ces recommandations sont contenues dans un mémorandum que les femmes du Sud-Kivu ont déposées au gouvernorat de province ce 14 février 2014 ; à l’occasion de la marche qui a été organisée par l’ONG Vday à sa deuxième édition de la campagne “one billion rising for justice ” à Bukavu, chef lieu de la province du Sud-Kivu. Lire l’article

L’Association des Femmes des Médias travaille avec la fondation Euro-arabe dans le cadre du projet haut parleur pour le silence. Ce projet prône la promotion des femmes des médias sur l’information et la communication dans la perspective genre.

Consultez le site du partenaire en cliquant ici

Pour plus d’information sur le réseau ”haut parleur pour le silence cliquez ici