AFEM rencontre

Les journalistes participants à l’atelier d’échange sur la participation des femmes dans le processus électoral à travers les médias se disent prêts à produire des spots éducatifs, des portraits et des émissions qui promeuvent les femmes politiques. Lire l’article

Les femmes de Minova

Le caucus des femmes congolaises pour la paix appelle les femmes de Bukavu et celles des territoires du Sud-Kivu à dénoncer les violences domestiques, dont elles sont victimes. Solange Lwashiga, secrétaire exécutive de cette plateforme a lancé cet appel,  le 15 octobre 2017 à l’occasion de la journée internationale de la femme rurale. Lire l’article

FAF 2

Les membres travaillant dans le projet Femme au Fone FAF et ceux du Partenariat Stratégique pour le lobby et Plaidoyer SPLA s’engagent à intégrer dans leurs activités le plan de plaidoyer et lobby en vue d’améliorer les conditions de vie des femmes du Sud Kivu en particulier et celles de la RDC en général. Lire l’article

AFEM rencontre

Intensifier les sensibilisations des femmes sur leur participation au processus électoral, c’est l’engagement prit  par les participantes à la conférence débat organisé par la fondation Hirondelle ce mardi 19 septembre à l’hôtel Mont Kahuzi. Lire l’article

Alphabetisation

Plusieurs habitants de la ville de Bukavu sont analphabètes et cela malgré l’existence des écoles et centres de récupération scolaire  présent  en province.  En RDC le taux d’analphabétisme est quatre fois plus élevé chez les femmes que chez les hommes Lire l’article

Solange lwashi sr site
Les femmes membres des organisations féminines, des partis politiques, de la société civile réunies au tour du mouvement rien sans les femmes ont mené un plaidoyer au près du nouveau gouverneur de la province du Sud Kivu, le lundi 4 septembre 2017. Lire l’article
Femmes de Kalehe Minova

« Je suis veuve depuis 7 ans et j’ai 4 enfants . Depuis le décès de mon mari, j’ai toujours été méprisée par ma belle-famille et traitée de tous les maux. Après le décès de mon mari,  j’ai perdu la moitié de nos biens, car  mon beau-frère avait décidé que ça soit ainsi  », précise Mme Anna Lwaboshi, veuve de son état. Lire l’article