congo_0

Journaliste en Danger (JED) prend acte de la libération, mercredi 5 juin 2013, de Charly Kasongo, directeur du journal « L’Intelligent » paraissant à Kinshasa, capitale de la RDC. Après une semaine de prison, Kasongo a obtenu cette libération moyennant paiement d’une caution de 500 dollars américains.Deux jours avant sa libération, l’avocat du journaliste a introduit auprès du Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, une requête pour obtenir la mainlevée de la détention illégale de son client, estimant que sa culpabilité n’était pas établie. En réponse, le parquet a délivré, mercredi 5 juin 2013, au journaliste une ordonnance de mainlevée de sa détention préventive.

Pour rappel, le journal « L’Intelligent » a publié, mardi 14 mai 2013, un article intitulé « Matata limoge Bahati Lukwebo ! » dans lequel le journaliste a commenté un mémorandum des inspecteurs du travail adressé au Premier-ministre et demandant la révocation de M. Bahati Lukwebo, ministre de l’Emploi, Travail et de la Prévoyance Sociale.

Charly Kasongo a été arrêté mercredi 29 mai 2013, et inculpé pour imputations dommageables à l’encontre du ministre Bahati. Il a été conduit au cachot du parquet où il a passé trois nuits, avant d’être acheminé à la prison centrale de Makala (CPRK) dans la soirée du vendredi 31 mai 2013.

 

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>