julien paluku_490_314

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku, a dénoncé jeudi 4 juillet la présence de membres du groupe terroriste Al-Shabbaab aux côtés des rebelles ougandais ADF Nalu et de miliciens Maï-Maï dans le territoire de Beni. Selon lui, cette coalition de rebelles, terroristes et miliciens prépare une attaque imminente contre Beni-ville. Julien Paluku appelle la communauté internationale et le gouvernement congolais à se mobiliser pour éviter l’expansion du terrorisme dans la région.

Selon le gouverneur du Nord-Kivu, la situation sécuritaire à Beni est particulièrement inquiétante depuis l’attaque contre la prison centrale de ce territoire le 1er juillet dernier.

Quatre personnes avaient été tuées et deux cent quarante-quatre détenus s’étaient évadés durant cette opération attribuée à un groupe Maï-Maï.

Julien Paluku juge surtout inquiétante le changement du mode opératoire de ces miliciens lors des dernières attaques.

«Avant, c’était des attaques trop archaïques. Mais depuis un certain temps, la manière d’attaquer les positions des FARDC a changé. Ce qui nous laisse croire, effectivement, qu’il y a à côté des groupes Maï-Maï, notamment le colonel Hilaire Kombi [un officier déserteur], et des terroristes du type Al-shabbaab tel que cela a été plusieurs fois dénoncé», a-t-il affirmé.

Pour le gouverneur Paluku, la menace d’une éventuelle attaque contre Beni met une «réelle» pression sur la population de ce territoire.

«C’est la raison pour laquelle je lance un appel aussi bien à la communauté internationale qu’au gouvernement congolais. Si le terrorisme s’installe dans la région, ca sera très dangereux pour la vie de nos populations», a-t-il plaidé.

Il appelle aussi l’armée et la Monusco à la vigilance, estimant que l’objectif des rebelles ougandais des ADF/Nalu, en se coalisant avec les miliciens Maï-Maï, est de saboter les efforts fournis, notamment le déploiement de la brigade d’intervention de la Monusco, en vue de la pacification de cette région.

Selon lui, leur but est de prendre au moins la ville de Beni, à défaut d’occuper tout le territoire du même nom.

Al-Shabbaab (Jeunesse, en arabe) est un groupe islamiste somalien qui milite pour l’instauration de la charia. Soupçonné d’entretenir des liens forts avec la direction centrale d’Al-Qaïda au Pakistan, elle a été placée sur la liste officielle des organisations terroristes des États-Unis en février 2008.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>