ECOLES

Certaines écoles de Bukavu et de l’intérieur de la province du sud Kivu refusent de reprendre les finalistes du secondaire qui ont raté leurs diplômes d’Etat au cours de l’année scolaire 2012-2013.

Les candidats malheureux aux examens d’Etat de l’année passée affirment que pour être réinscrit dans les écoles où ils ont échoué on leur demande de l’argent.

Selon nos sources, la somme demandée est entre cinquante et cent dollars américains.

D’autres précisent qu’ils sont refusés sous prétexte que le nombre des finalistes est limité raison pour laquelle ils ne peuvent pas être reconduits.

Ces élèves demandent l’implication de l’autorité provinciale en charge de l’éducation étant donné que la rentrée scolaire pointe à l’horizon.

Pour rappel, la ministre provinciale de l’enseignement primaire secondaire et professionnelle au Sud Kivu, Bernadette MASOKA avait demandé aux responsables des écoles de la province de reprendre les élèves finalistes qui ont raté leurs diplômes d’Etat l’année qui s’est achevée.

Et cela c’est en rapport avec le faible pourcentage de réussite aux examens d’Etat édition 2012-2013.

Pour le Sud Kivu, le pourcentage de réussite est de  47 pourcent

Certaines écoles de Bukavu et de l’intérieur de la province du sud Kivu refusent de reprendre les finalistes du secondaire qui ont raté leurs diplômes d’Etat au cours de l’année scolaire 2012-2013.

Les candidats malheureux aux examens d’Etat de l’année passée affirment que pour être réinscrit dans les écoles où ils ont échoué on leur demande de l’argent.

Selon nos sources, la somme demandée est entre cinquante et cent dollars américains.

D’autres précisent qu’ils sont refusés sous prétexte que le nombre des finalistes est limité raison pour laquelle ils ne peuvent pas être reconduits.

Ces élèves demandent l’implication de l’autorité provinciale en charge de l’éducation étant donné que la rentrée scolaire pointe à l’horizon.

Pour rappel, la ministre provinciale de l’enseignement primaire secondaire et professionnelle au Sud Kivu, Bernadette MASOKA avait demandé aux responsables des écoles de la province de reprendre les élèves finalistes qui ont raté leurs diplômes d’Etat l’année qui s’est achevée.

Et cela c’est en rapport avec le faible pourcentage de réussite aux examens d’Etat édition 2012-2013.

Pour le Sud Kivu, le pourcentage de réussite est de  47 pourcent.

- See more at: http://www.radiomaendeleo.net/le-redoublant-en-6eme-annee-secondaire-peinent-a-trouver-de-la-place-dans-les-ecoles-du-sud-kivu/#sthash.egMCvAWf.dpuf

Certaines écoles de Bukavu et de l’intérieur de la province du sud Kivu refusent de reprendre les finalistes du secondaire qui ont raté leurs diplômes d’Etat au cours de l’année scolaire 2012-2013.

Les candidats malheureux aux examens d’Etat de l’année passée affirment que pour être réinscrit dans les écoles où ils ont échoué on leur demande de l’argent.

Selon nos sources, la somme demandée est entre cinquante et cent dollars américains.

D’autres précisent qu’ils sont refusés sous prétexte que le nombre des finalistes est limité raison pour laquelle ils ne peuvent pas être reconduits.

Ces élèves demandent l’implication de l’autorité provinciale en charge de l’éducation étant donné que la rentrée scolaire pointe à l’horizon.

Pour rappel, la ministre provinciale de l’enseignement primaire secondaire et professionnelle au Sud Kivu, Bernadette MASOKA avait demandé aux responsables des écoles de la province de reprendre les élèves finalistes qui ont raté leurs diplômes d’Etat l’année qui s’est achevée.

Et cela c’est en rapport avec le faible pourcentage de réussite aux examens d’Etat édition 2012-2013.

Pour le Sud Kivu, le pourcentage de réussite est de  47 pourcent.

- See more at: http://www.radiomaendeleo.net/le-redoublant-en-6eme-annee-secondaire-peinent-a-trouver-de-la-place-dans-les-ecoles-du-sud-kivu/#sthash.egMCvAWf.dpuf

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>