Bukavu FEI

 

 

 

 

 

 

Cette charte contient plusieurs chapitres et articles qui définissent les stratégies de la mise en œuvre de l’équité du genre dans les médias, autant sur la représentativité que dans le contenu des programmes radiodiffusé. Elle est un outil qui servira aux médias et organisations affiliées aux médias  d’intégrer dans leurs politiques de gestion des mesures  offrant aux hommes et aux femmes les mêmes opportunités.

« On parlera d’une intégration effective du genre que lorsque, déjà au sein des médias les responsables commencent à prendre en compte les besoins spécifiques des femmes et des hommes » a indiqué madame Dorah Muhuku, experte en genre.
C’était au cours d’un atelier  organisé à Bukavu, du 30 au 31 août 2013, par l’Association des Femmes des Medias du Sud-Kivu  (AFEM/SK) avec l’appui financier de France Expertise International (FEI) ; que la charte a été élaborée compte tenue du tableau  sombre présenté par les enquêtes quant à l’effectivité du genre au sein de ces structures, pourtant considérées comme vitrine pour les communautés.
Ces enquêtes ont concerné : 4 radios (Maendeleo, Apid, Bubusa, le Messager), 4 radios-clubs (Dunda na yesu, Jeunes unis pour le développement, Zuki, Ruberizi)    et 3  noyaux clubs d’écoute.
Pourquoi  les médias ?
«Les medias jouent un grand rôle pour le changement  soit positif soit négatif de la communauté. L’intégration du genre dans les medias fera  d’eux non seulement des medias exemplaires mais aussi des vecteurs de démocratie. Et donc il est temps de mettre les roues en marche ! »  A indiqué  madame Chouchou Namegabe Nabintu, Coordinatrice de l’AFEM/SK.
Comme pouvoir, plusieurs raisons justifient la nécessité d’intégrer le genre dans les médias ; d’abord  le fait que les médias constituent un pouvoir institutionnel, une force et aussi le rôle qu’ils sont  appelés à jouer au sein des communautés.
De son côté, Madame Jolie Kamuntu, directrice de la radio Maendeleo a insisté sur l’importance de la présente charte au sein des médias. « Je vais faire preuve d’engagement  dans la promotion du genre au sein de la radio Maendeleo afin que cela soit une réalité, et que  d’ici à la fin de l’année l’on observe à un changement concret ».

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>