kiwamja

Une certaine tension est perceptible depuis ce mercredi 11 décembre dans la matinée à Kiwanja, à 75 km au Nord de Goma. Les habitants de cette cité sont en colère après l’assassinat la nuit dernière d’un agent d’une entreprise locale de production d’eau minérale au quartier Mabungo.

Il s’agirait du cinquième assassinat enregistré dans la cité depuis le départ des rebelles du M23 en octobre dernier.

Des témoins rapportent que le défunt a reçu un coup de fil alors qu’il s’apprêtait à manger.

Son épouse affirme que son mari est sorti de la maison pour répondre à l’appel. L’interlocuteur aurait demandé à la victime s’il était déjà arrivé chez lui.

L’épouse qui suivait la conversation a entendu son époux répondre : « Je suis chez moi. Je reviens du travail. »

Juste après cet appel, des hommes armés se sont introduits dans la maison et ont tiré sur l’homme, lui logeant quatre balles dans la poitrine.

La police confirme cette version des faits et indique avoir lancé les premières enquêtes.

Pour leur part, les habitants du quartier Mabungo condamnent ce cinquième assassinat depuis le retrait du M23. Ils demandent aux autorités de s’impliquer pour mettre fin à cette violence. source Radio Okapi

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>