Le Comité Internationale de la Croix Rouge (CICR) invite les survivantes des violences à se rendre à l’hôpital 72 heures après le viol.
C’était lors de la campagne organisée au mois de novembre 2013 en territoire de Walungu (précisément à Nzibira et Kashanja) et en territoire de Kabare à Chulwe.
A travers des ateliers d’échanges et les sketchs produits par la troupe théâtrale « Mutu ni Mutu » les membres des membres des communautés ont été sensibilisés à prévenir les infections, les maladies sexuellement transmissibles ainsi  que les grossesses non désirées en se rendant à l’hôpital 72 heures après le viol.
Véronique M’cishugi, agée de 48 ans accompagne les femmes survivantes des violences sexuelles de Cibanda Mangabo. Pour elle, « les autorités à prendre leurs responsabilités pour mettre fin aux guerres à répétitions car les femmes en sont les premières victimes »

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>