photo monusco

Renforcer les capacités des journalistes à transmettre objectivement  l’information sans dénaturer les faits, tel est l’objectif de l’atelier organisé par la MONUSCO à son Quartier Générale à Bukavu du 28 au 29 Octobre 2014.Pendant deux jours, 35 journalistes ont été édifiés sur le standard de leur métier à travers les thématiques telles que le genre et les médias, les médias et les élections, la production d’un journal parlé et télévisé, la couverture médiatique dans une période poste conflit, la presse écrite ainsi que sur l’éthique et la déontologie journalistique.

Le responsable de l’information publique de la MONUSCO au Sud-Kivu, Alao BILIAMINOU a promis une assistance aux journalistes à travers le Conseil Supérieur de l’Audio visuel et de Communication (CSAC). « La MONUSCO ouvre ses portes à tous les  projets qui permettront de rendre les journalistes du Sud-Kivu plus professionnels dans leurs métiers».

A cette occasion la coordinatrice de l’Association des Femmes des Médias du Sud-Kivu (AFEM/SK), Chouchou NAMEGABE a partagé avec les journalistes la charte pour l’équité du genre dans les médias. Cette charte contient plusieurs chapitres et articles qui définissent les stratégies de la mise en œuvre de l’équité du genre dans les médias, autant sur la représentativité que dans le contenu des programmes radiodiffusé. Cette charte servira aussi aux médias et organisations affiliées aux médias  d’intégrer dans leurs politiques de gestion des mesures  offrant aux hommes et aux femmes les mêmes opportunités.

Mariette Mwesha

 

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>