PARking insuffisance

La circulation sur la route nationale numéro 3 risque de se couper au niveau de l’institut Bwindi en commune de Bagira. Cette route qui mène à l’aéroport de Kavumu est en délabrement très avancé à partir de la place de l’indépendance jusqu’à Amsar à environs 13 km de Bukavu.

Selon un constat fait par Mama radio ce jeudi 16 mars, une canalisation en amont de la route déverse l’eau sur la chaussée au niveau de l’entrée de l’institut Bwindi.

La situation s’est aggravée au lendemain de fortes pluies qui se sont abattues sur la ville la nuit de mardi à mercredi dernier avec des caniveaux bouchés, des nids des poules à plusieurs endroits, et des boues charriées jonchent la rue obligeant les chauffeurs et motocyclistes à abandonner la chaussée pour se disputer avec les piétons, une place où poser les pneus. C’est donc un véritable parcours du combattant, affirment ces usagers. « Nous souffrons beaucoup de cette route, quand il pleut nous sommes parfois bloqués plus de 30 minutes avant de trouver le passage, nous ne savons pas quoi faire, que les autorités  nous aident à trouver une solution, c’est difficile de conduire sur ce tronçon»  se lamente un chauffeur sur le lieu

Le gouvernement provincial reconnait cette situation. Selon le ministre provincial des travaux publics, Adolphe Bizimungu Doli, actuellement la province ne dispose d’aucun fond pour amorcer les travaux de réhabilitation. « Jusque là nous n’avons pas de moyens financiers pour réhabiliter  ce tronçon routier » précise le ministre des travaux de réhabilitation.

Réhabilitée en 2008 par l’entreprise chinoise dans le cadre des cinq chantiers de la république, cette route nécessite de grands travaux appuyés par le gouvernement central ou encore de grands bailleurs de fonds, fait savoir le ministre.

 

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>