Kitshanga

C’est avec l’objectif de former les para juristes sur la prise en charge de l’accompagnement juridique et judiciaire des victimes des violences sexuelles et celles basées sur le genre dans le territoire d’Idjwi, Uvira, Mwenga et ville de Bukavu que se tient un atelier de formation organisé par la clinique juridique de la fondation Panzi.

Selon maître Adèle Bisharwa consultante à la clinique juridique de la fondation Panzi, les para juristes ont besoin d’être instruits sur des questions sociales diverses pour bien accompagner les femmes victimes de violences de tout genre.

Les habitants de leur coté attendent de cet atelier des matières nécessaires pour leur permettre à mener des investigations pour identifier des violences faites à l’endroit de la femme pour y apporter une réponse favorable.

Ces assisses se tiennent à Nguba à Bukavu au Cap Nguba, elles se poursuivent jusqu’au 25 mars.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>