IICJP celebre la JIF

Echanger avec les femmes leaders de Bukavu, sur la situation actuelle de la femme dans le milieu professionnel en province du Sud-Kivu et réfléchir sur les actions à mener pour promouvoir le plein emploi et le travail décent des femmes, c’est l’objectif d’une journée d’échange organisée par l’Initiative congolaise pour la justice et la paix en collaboration avec la coalition congolaise justice transitionnelle CCJT ce mercredi 29 mars 2017.

Cette activité s’est tenue dans la salle de réunion de trial International en commune d’Ibanda. Elle a réunie 16 femmes leaders représentantes des services publics, privés et des différents  secteurs économiques.

« Nous voulons que des femmes leaders travaillent ensemble et comprennent des actions qu’elles doivent menées pour qu’à l’avenir les femmes soient représentées en milieu de travail dans notre province » indique madame Stella Yanda l’une des intervenantes à cette rencontre.

Au cours des échanges, les femmes du Sud Kivu ont évoqués plusieurs obstacles à l’épanouissement  du travail de la femme comme l’implication faible de l’Etat dans la régularisation de ce secteur et l’ignorance des droits des femmes par ces dernières dans leur travail.

«J’exhorte aux femmes d’élaborer des plans d’action concrets qui vont leur  permettre d’arriver à un travail décent d’ici 2030, elles doivent se mettre ensemble et travailler en harmonie » indique Raphaël Wakenge le coordonnateur de l’ICJP.

Pour lui le thème national choisi  pour cette année 2017 doit être matérialisé afin de permettre à la femme de s’évaluer dans son travail à travers sa contribution dans la croissance économique du pays en général et de la province du Sud-Kivu en particulier.

Selon l’ICJP, l’activité s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de la femme.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>