Solange lwashi sr site
Les femmes membres des organisations féminines, des partis politiques, de la société civile réunies au tour du mouvement rien sans les femmes ont mené un plaidoyer au près du nouveau gouverneur de la province du Sud Kivu, le lundi 4 septembre 2017.
La porte- parole du mouvement rien sans les femmes, Solange Lwashiga souligne  que l’objectif de ce plaidoyer est de demander à l’actuel gouverneur Claude Nyamugabo de tenir compte de la représentativité des femmes dans son prochain gouvernement.
Les femmes ont proposé au gouverneur de consolider les efforts de son prédécesseur, Marcellin Cishambo qui a consacré 40 % des femmes dans son gouvernement.
« Nous avons rappelé que la province a besoin de la représentativité des femmes et des hommes pour son développement. Le gouverneur nous a signifié qu’il pensait déjà à la représentativité des femmes » Confie Solange Lwashiga
Solange Lwashiga demande aussi au gouverneur de nommer les femmes non seulement dans les ministères et divisions mais également dans d’autres services de l’Etat en province.
A la fin de la rencontre, les femmes ont remis au gouverneur Claude Nyamugabo une liste reprenant les noms des femmes capables de servir la province.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>