FAF 2

Les membres travaillant dans le projet Femme au Fone FAF et ceux du Partenariat Stratégique pour le lobby et Plaidoyer SPLA s’engagent à intégrer dans leurs activités le plan de plaidoyer et lobby en vue d’améliorer les conditions de vie des femmes du Sud Kivu en particulier et celles de la RDC en général.

Ils l’ont fait savoir ce jeudi 21 septembre à la clôture d’un atelier de 4 jours organisé par Cordaid sur les techniques de plaidoyer et lobby.

Durant les 4 jours les participants ont appris les  différentes étapes du plaidoyer, la nécessité d’avoir un plan de communication et l’analyse des parties prenantes avant l’élaboration du plan de plaidoyer.

” c’est important d’identifier le vrai problème que l’on veut changer, d’analyser le problème et de bien élaborer le message adapté à chaque cible dans  le travail de plaidoyer” explique le formateur Jules Mbokani  chargé de renforcement des capacités chez Cordaid.

Il ajoute que lors du plaidoyer les partenaires doivent parler un même langage, être unis et bien travailler en consortium afin d’arriver à un changement durable.

Selon l’une des oratrices du jour, maître Irène ESAMBO responsable de l’organisation CJR 1325 à Kinshasa, le suivi et l’évaluation dans les activités de Femme au fone et SPLA sont indispensable pour vérifier si toutes les activités prévues ont été réalisées selon les échéances déterminées.

“J’invite les membres œuvrant dans les programmes  de Femme- paix – sécurité au Sud Kivu de poursuivre avec des sensibilisations sur le respect des droits des femmes afin d’aboutir à un changement durable” fait savoir  maître Irène Esambo.

Cet atelier a regroupé les membres des projets Femme au Fone et SPLA de Bukavu et Kinshasa. Il s’est tenu du 18 au 21 septembre dans la salle de réunion de l’hôtel New Delicia situé sur avenue Patrice Emery Lumumba en commune d’Ibanda.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>