deplace de Kalehe

Plus  1860  déplacées  parmi lesquelles  des femmes et des enfants, vivent  sans  abris et dans des conditions critique au centre de Mulamba en territoire de walungu à environ 70 kilomètres de Bukavu.

Ces déplacés viennent  des villages de Kibanda-Mangobo en territoire de shabunda, Culwe , Kishadu en groupement de Luhago, chefferie de Ninja et Lubimbe  groupement de MULAMBA en territoire Walungu.

Contacté ce mardi 26 septembre, le  président de la société civile sous noyau de Mulamba, Jean Claude Cishesa Maheshe précise que  ces déplacements massifs sont dus  aux   affrontements entre les groupes Raiya mutomboki et les  forces armées de la République, FARDC depuis le 20 septembre dernier.

“Ces déplacés vivent dans des conditions déplorables et sont exposés à plusieurs  maladies” indique Jean Claude Cishesa.

Notre source ajoute que  les affrontements se sont  poursuivis la nuit  du lundi 25 à ce mardi 26 septembre 2017 à Kibanda Mangobo dans le territoire de Shabunda. Le bilan provisoire fait état de trois personnes blessés et plusieurs biens de valeur emportés par les miliciens.

Les habitants de cette partie de la province du Sud Kivu, demandent aux autorités ayant en la sécurité dans leurs attributions, de mettre en place des stratégies  pour que la sécurité soit rétablie dans leurs entités.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>