eleves filles1

Le gouvernement congolais a lancé, mercredi 12 juin, un projet de scolarisation en faveur de 137 360 jeunes filles du Bandundu, de l’Equateur, du Katanga, du Kasaï-Oriental et de la Province Orientale. Baptisé Vas-y fille», ce programme de trois ans vise notamment à « briser les barrières» qui empêchent les filles de réussir à l’école et de terminer les études primaires. Lire l’article

page de garde FRANCAIS A

Une actrice de développement, Anne Chirume sort un livre intitulé: ” les femmes du Kivu résistent aux guerres d’agression “. C’est une femme qui croit qu’une autre société est aussi possible. Une société où règne la justice, l’équité et l’exercice des libertés fondamentales. Son combat est axé sur un monde où les humains doivent vivre ensemble dans la paix et la concorde. Lire l’article

sport

Le Daring club motema pembe a fait match nul (1-1) ce dimanche 26 mai à Kinshasa face au Tout puissant Mazembe en match remis de la cinquième journée du championnat national de football (Division I). Même si les deux équipes n’ont pas été très inspirées, le match a connu quelques moments forts notamment au début et à la fin de la première partie ainsi que pendant les quinze dernières minutes du jeu. Lire l’article

Selon une étude américaine, les femmes parleraient en moyenne trois fois plus que les hommes, avec 20.000 mots employés en moyenne par jour contre 7.000, suite à une protéine du langage ou gène FOXP2 qu’elle ont. Pourquoi les femmes sont plus bavardes : un mystère bientôt résolu ? Selon une récente étude américaine, les femmes présenteraient, comparé aux hommes, un haut niveau d’une protéine que les scientifiques ont appelé “protéines du langage”. Ceci pourrait expliquer pourquoi les femmes sont généralement plus bavardes que les hommes. Lire l’article

bd

Nicole a 15ans. Elle est une écolière dans une institution de la place. Elle avait tellement besoin d’apprendre sur ses droits. un jour, deux activistes des droits humains de AFEM sont venus pour sensibiliser les élèves de son école et elle en a profité. Désormais elle connait ses droits. Cette bande dessinée sera montrée au public ce dimanche 21 avril. Lire l’article

A la quinzième édition des Rencontres Internationales «Femme de l’année» le prix a été décerné à la congolaise Furaha Caddy Adzuba. C’est à travers son travail de dénoncer les violations des droits des femmes et des enfants, d’informer et de former les femmes sur leurs droits.

Le prix a été remis le vendredi, 30 Novembre  2012 par le Président de la vallée du Conseil, Emily Rini, et le président du Prix du jury, Luigino Vallet. C’était en présence des membres du jury, le président de l’Assemblée législative du Molise, Mario Pietracupa , et le recteur de l’Université de la Vallée d’Aoste, Fabrizio Cassella, et le directeur régional de Carmela Fontana et Patricia Morelli.

Lire l’article

AFEM/SK vient de recevoir un Prix pour son incroyable activisme en faveur des femmes au Sud Kivu, au cours du Forum dénommé The New york Forum for Africa; Dialogue For Action.

L’objectif de ce Forum international est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des africaines en termes de sécurité, de santé et de productivité, le Dialogue for Action Africa a rassemblé un éminent panel d’intervenants et de participants, parmi lesquels des présidents d’ONG, des leaders politiques et académiques, des dirigeants d’entreprises ainsi que des experts médicaux, dans le but de trouver des solutions innovantes aux principaux problèmes auxquels les femmes africaines sont confrontées.

Bien installées dans le 21ème siècle, les femmes du monde entier continuent à faire face à des limites en termes d’accès à l’éducation, à l’emploi, aux soins et à la sécurité.
Lire l’article

“Il était important que les autorités militaires soient présentes pour qu’on soient édifiés de  la situation récurrente des violences sexuelles dans la province du Sud Kivu”. Ces propos sont des participants à la journée d’échanges que vient d’organiser l’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu AFEM SK. De part la matière à traiter, les participants ont pensé qu’il était capital d’échanger avec les autorités militaires, qui ont en leur charge la protection du territoire national.

Une projection de deux documentaires portant sur les violences sexuelles au Sud Kivu a été faite pour balayer la situation de la femme dans les territoires de la province.Pendant deux heures, les acteurs de la socitété civile et ceux politiques ont eu un débat houleux sur la question.

Ces deux documentaires retracent la vie de la femme dans le territoire de Shabunda et ce lui de Fizi. Ils sont  l’œuvre de l’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu, AFEM SK.

Ces deux territoires, réputés par plus des cas des violences sexuelles, ont fait l’objet des échanges ce mercredi 06 juin. 
Lire l’article