Lundi 28 novembre, Les bureaux de vote ouvrent les portes depuis 6 heures du matin heure locale dans la plupart des provinces de la RDC. Près de 32 millions de Congolais se rendent aux urnes pour élire le président de la République et les 500 députés de l’Assemblée nationale. La province du Sud Kivu compte plus de 2millions d’électeurs pour un scrutin attendu avec beaucoup des doutes et de plusieurs irrégularités.

Lire l’article


80 Observateurs sont engagés par l’association des femmes des médias dans la province du Sud Kivu pour les élections de 2011.

Composés de 70 femmes et de 10 hommes, ces observateurs ont été déployés dans tous les centres de vote de la ville de Bukavu à raison de 30 dans la commune d’Ibanda, 30 dans la commune de Kadutu et 20 dans la commune de Bagira.

Ces observateurs sont engagés dans le cadre du projet femmes gagnant les élections que l’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu AFEM  réalise en partenariat avec le réseau d’éducation civique au
Congo avec l’appui financier de Cordaid. 

Pour la coordinatrice de AFEM Chouchou NAMEBAGE, la selection de ces observateurs n’a pas été facile . AFEM a musé sur la potentialité des jeunes filles et femmes pour renforcer la présence des femmes dans les bureaux de vote. 
Lire l’article

  A une semaine  des élections législatives en R.D.congo, les femmes restent déterminées  à gagner ce pari. Malgré certains préjugés et stéréotypes sur la participation politique des femmes elles ne se découragent pas. Elles ont été nombreuses à déposer leurs candidatures car elles comptent sur le vote d’autres femmes qui représentent plus de 50 % d’électeurs dans cette circonscription électorale.

Lire l’article

Pour la législature 2011-2016, le territoire de Kalehe aligne 120 candidats à la députation nationale. De ce nombre, le poste d’encadrement administratif de Bunyakiri compte 32 dont une seule femme. Tous ces candidats se bousculent pour 4 sièges seulement. 

En partenariat avec LOCAL VOICES, une journaliste de l’association des femmes des médias du Sud Kivu, AFEM/SK en sigle, vient d’effectuer une descente sur Bunyakiri.
Lire l’article

A 70 km de la ville de Bukavu, le poste d’état de BUNYAKIRI prépare et mobilise une population aux yeux de laquelle le bilan de la législature qui s’achève reste mitige, sinon négatif et qui, a force de promesses non tenues et d’espoirs déçus, observe ce second cycle électoral et toute l’agitation politique qui l’entoure avec méfiance et scepticisme. Les femmes, main d’œuvre agricole et source de la survie des familles, ne sont pas impliquées dans la gestion de la chose publique et considèrent les hommes comme les seuls a pouvoir exercer des fonctions politique.
Lire l’article

Les sources d’information, la hiérarchie de l’information, les critères prioritaires pour sélectionner une information,… sont parmi les notions qu’apprennent les femmes des médias sur le journalisme radio ce 09 novembre.

Ces femmes des médias ruraux et urbains apprennent ces notions au cours de la 2ème phase de la formation organisée à leur intention pour 8 jours.

Lire l’article

Les femmes journalistes rurales et urbaines sont appelées à connaître et maîtriser les notions préliminaires sur la démocratie et la bonne gouvernance.

C’est la Coordinatrice de l’association des femmes des médias Chouchou NAMEGABE qui l’a dit.

C’était au cours de l’ouverture de la formation organisée à l’intention des femmes journalistes rurales et urbaines qui durera 8 jours.
Lire l’article

Dans la ville de Bukavu, le problème de non reconnaissance de l’aptitude professionnelle des femmes persiste. Cela s’observe dans tous les domaines surtout dans l’exercice des postes de commandement et politique. Certains stéréotypes et préjugés entretenus par les hommes et la société en générale, mais aussi le mauvais comportement de certaines femmes leur bloquent alors qu’elles en sont capables et expriment leurs ambitions.

Lire l’article

La nouvelle directrice de Radio Maendeleo et Présidente de l’AFEM SK Jolly KAMUNTU a été à l’honneur ce dimanche 06 novembre.  Les femmes des médias en ont ainsi décidé pour honorer la leur.

” Les femmes des médias doivent fournir beaucoup d’effort pour occuper les postes de responsabilité;  mais, il leur faut une compétence professionnellement prouvée”.  

Ce message est de la Coordinatrice de AFEM SK Chouchou NAMEGABE. Elle  l’a dit au cours de la cérémonie organisée à l’intention de la nouvelle directrice de Radio Maendeleo et Présidente de l’AFEM SK Jolly KAMUNTU.

Pour Chouchou NAMEGABE, les femmes des médias du Sud Kivu viennent d’occuper un autre poste stratégique dans les médias de la RDC en général et du Sud Kivu en particulier. Voilà pourquoi cette élevation ne devait pas passer inaperçu vis-à-vis des membres de l’Association des femmes des médias du Sud Kivu. Au cours de la cérémonie, elles ont félicité et honoré, chacune à son tour leur consœur promu au poste de Directrice de radio maendeleo de Bukavu. 

Pour Madame BANGWENE AZIZA Clotilde, elle se sent fière de Jolly Kamuntu car, depuis qu’elle était proposée comme collaboratrice à la radio elle a tenu bon. Aujourd’hui, elle réalise le voeu de toutes les femmes engagées dans la lutte contre les violences basées sur le genre. 

Prenant la parole, on pouvait voir la  nouvelle directrice de Radio Maendeleo et Présidente de l’AFEM SK Jolly KAMUNTU avec un air joyeuse et dépassée par la surprise du jour; laquelle, elle-même a dit je cite: “je ne m’imaginais pas venir à une cérémonie d’une si grande envergure et à laquelle vous avez attaché une si grande importance”.

Tous les participants, membres des maisons de presse du Sud Kivu, ont souhaité à Jolly KAMUNTU bon travail plein de succès.