Environ quatre milles ménages se sont déplacés à Kalonge, en territoire de Kalehe, suite à la recrudescence des conflits armés depuis le mois de janvier 2012. Ils sont venus de Shabunda, Kalehe et Kabare.

Ces familles vivent dans des conditions difficiles. Certaines sont sous- logées  par des familles d’accueil et d’autres passent des nuits dans des maisonnettes en pailles, ou dans  des tentes en  bâches, données par une ONG humanitaire, International Rescue Commitee IRC. Ils sont par centaines, hommes, femmes et enfants, souffrant de faim, de froid, et sans abri. Ils tendent la main vers le premier venu afin de trouver une quelconque réponse.

Lire l’article

Le bureau de Protection Internationale Bukavu vient de visiter les installations de l’Association des Médias du Sud Kivu ce mercredi 27 juin. Satisfaits des détails donnés sur AFEM SK, Protection International comprend déjà comment et de quelle manière AFEM SK travaille. La chargée des programmes et la Coordinatrice ont fournies des détails sur l’encadrement et l’accompagnement des noyaux clubs d’écoute, qui participent déjà aux petits reportages, aux récoltes des éléments et à d’autres activités journalistiques. 

Le travail de AFEM SK avec les dynamiques au niveau des écoles appelés CAGE dans 6 institutions d’éducation à Bukavu, dont 3 institutions secondaires et 3 universitaires. Ces dynamiques travaillent aussi sur les thématiques des  violences basées sur le genre.

Elle travaille avec les Journalistes dans la stratégie de renforcement des capacités ; surtout les femmes journalistes.
Lire l’article

AFEM/SK vient de recevoir un Prix pour son incroyable activisme en faveur des femmes au Sud Kivu, au cours du Forum dénommé The New york Forum for Africa; Dialogue For Action.

L’objectif de ce Forum international est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des africaines en termes de sécurité, de santé et de productivité, le Dialogue for Action Africa a rassemblé un éminent panel d’intervenants et de participants, parmi lesquels des présidents d’ONG, des leaders politiques et académiques, des dirigeants d’entreprises ainsi que des experts médicaux, dans le but de trouver des solutions innovantes aux principaux problèmes auxquels les femmes africaines sont confrontées.

Bien installées dans le 21ème siècle, les femmes du monde entier continuent à faire face à des limites en termes d’accès à l’éducation, à l’emploi, aux soins et à la sécurité.
Lire l’article

“Il était important que les autorités militaires soient présentes pour qu’on soient édifiés de  la situation récurrente des violences sexuelles dans la province du Sud Kivu”. Ces propos sont des participants à la journée d’échanges que vient d’organiser l’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu AFEM SK. De part la matière à traiter, les participants ont pensé qu’il était capital d’échanger avec les autorités militaires, qui ont en leur charge la protection du territoire national.

Une projection de deux documentaires portant sur les violences sexuelles au Sud Kivu a été faite pour balayer la situation de la femme dans les territoires de la province.Pendant deux heures, les acteurs de la socitété civile et ceux politiques ont eu un débat houleux sur la question.

Ces deux documentaires retracent la vie de la femme dans le territoire de Shabunda et ce lui de Fizi. Ils sont  l’œuvre de l’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu, AFEM SK.

Ces deux territoires, réputés par plus des cas des violences sexuelles, ont fait l’objet des échanges ce mercredi 06 juin. 
Lire l’article

Les enfants, partout à travers la planète, n’ont pas tous la même chance. Il arrive que certains d’entre eux soient victimes d’agressions, c’est pourquoi l’Organisation des Nations Unies a choisi la date du 4 juin qui, depuis 1992, rappelle les violences que subissent des milliers de jeunes.

La majorité des jeunes sont exploités de différentes façons par les adultes et, bien que les droits des enfants soient aujourd’hui des droits « sacrés », la pauvreté, le travail et les conflits les amènent souvent à accomplir des actes qui les mènent à leur perte. C’est à ce titre que l’association des femmes des médias du Sud Kivu se joint à l’Organisation des Nations Unies qui a choisi la date du 4 juin pour rappeler et lutter contre  les violences que subissent les milliers de jeunes.

En RDC par exemple où plusieurs enfants, filles et garçons se sont transformés en creuseurs de minerais, passent des journées entières dans les mines à la recherche de la pierre précieuse.

Lire l’article

200 personnes au total dont 100 étudiants et 100 élèves viennent de bénéficier des échanges enrichies sur le fonctionnement de la Cour Pénale Internationale CPI.
Ces 200 personnes sont des 4 institutions d’utilité publique de la ville de Bukavu qui regorgent les Comités d’Activistes pour le Genre CAG de l’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu. L’Université Evangélique en Afrique UEA, le Centre Universitaire pour la Paix CUP, l’Institut d’Ibanda IIB et l’Institut de Bagira. Cette activité s’est réalisée avec le porte parole de la CPI en RDC Paul Madidi.
Selon lui, les bénéficiaires ont affiché un certain nombre de besoin d’information pour la Cour Pénale Internationale.
Lire l’article