femmes à la cérémonie

Honorer la mémoire des femmes tuées, massacrées, torturées et même enterrées vivantes à Kasika, Makobola, Mutarule, Béni, Shabunda, Kalehe et partout en RD-Congo ; réclamer justice et réparation pour les survivantes et les communautés affectées ; tel est l’objectif de la manifestation publique organisée ce 6 décembre à l’hôtel Horizon à Bukavu. Lire l’article

KILIMANI

La peur, l’abandon, la terreur, les mots ne manquent pas pour qualifier les sentiments de ces personnes. Les familles qui se sont retrouvées dans le camp des déplacés de Kalinga, en territoire de Masisi après les guerres, ne savent plus rentrer chez eux et recouvrer leur joie de vivre. Lire l’article

A poster

Réduire toutes les formes des viols et violences basées sur le genre à l’égard des  femmes, conformément aux textes et lois  ratifiés par la RD- Congo sur la protection et la participation des femmes. Tel est l’objectif du mémo que les femmes membres des Noyaux Clubs d’Ecoute  de l’Association des Femmes des Médias du Sud-Kivu (AFEM SK) viennent  d’élaborer et d’adopter ce dimanche 14 septembre 2014. Lire l’article

A Uvira, dans la Province du Sud-Kivu, il est reporté par les organisations de la société civile que les femmes du troisième âge sont souvent accusées d’être des sorcières. Ces accusations conduisent les jeunes à poursuivre ces femmes et à les lapider. Depuis plusieurs années, ce phénomène place la femme dans une situation d’insécurité totale dans son milieu. Lire l’article

Les habitants de Kichanga se plaignent des mauvais agissements des policiers affectés pour sécuriser ce milieu. Au lieu de jouer leur role de sécuriser la population et ses biens ces policiers sont plutôt pointés du doigt dans plusieurs cas de vols, extorsions, meurtres, et autres violations des droits humains. Lire l’article

Beaucoup de femmes de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, font le commerce des produits vivriers en provenance de la province voisine du Nord-Kivu. Ces produits sont notamment les farines de maïs et manioc, le haricot, la pomme de terre, les poissons fumés et salés, etc. Ils sont acheminés à Bukavu  par des bateaux  qui assurent le transport des personnes et des marchandises, entre les deux provinces, par le lac Kivu. Malheureusement, chaque fois que les armateurs sont en grève, ce sont les femmes vendeuses de ces produits vivriers et la population consommatrice qui sont les premières victimes. Lire l’article

Dans la province du sud Kivu, à l’est de la république démocratique du Congo, la majorité des femmes n’accèdent pas au pouvoir coutumier. Ce pouvoir est naturellement réservé aux hommes, selon les traditions et les coutumes. Ce qui fait penser à une certaine opinion que la femme ne mérite pas, ou est incapable de gérer une entité coutumière comme la chefferie ou le groupement. Lire l’article